“Parler librement des bonnes attitudes à avoir lors d’un entretien et des comportements à bannir“

“Parler librement des bonnes attitudes à avoir lors d’un entretien et des comportements à bannir“
Isabelle Darolle, Déléguée Régionale Adjointe
publié le 20 novembre 2012
L’Agefiph à renouvellé son opération Job Studio®, le mardi 13 novembre à Paris, durant la Semaine pour l’Emploi des Personnes Handicapées du 12 au 18 novembre 2012. Fort du succès des années précédentes, cette journée est une véritable plateforme pédagogique dédiée à l’entrainement au recrutement des personnes handicapées. Isabelle Darolle, Déléguée Régionale Adjointe de l’Agefiph Ile de France, nous explique en détail le concept  Job Studio®.

En quoi consiste l’opération Job Studio® ?

L’ action Job Studio® est un parcours pédagogique destiné aux demandeurs d’emploi en situation de handicap. Le but de cette journée est de les aider à se préparer aux entretiens d’embauche et à se mettre en valeur face à un recruteur. Ce parcours permet également aux recruteurs des entreprises partenaires de JobStudio, de se familiariser aux entretiens avec une personne en situation de handicap, mais aussi de rencontrer un vivier de candidats.

D’où est venue l’idée d’organiser ce type de journée ?

Job Studio® est un concept créé par l’Agefiph, suite à un retourdes entreprises, confrontées à recevoir régulièrement en entretien des personnes en situation de handicap. Les recruteurs constatent que la plupart des travailleurs handicapés ont un projet professionnel construit et précis, notamment grâce à l’accompagnement réalisé par le réseau Cap Emploi, mais la préparation à l’entretien leur fait souvent défaut, c’est pourtant l’ultime étape du recrutement, qui est essentielle pour convaincre un employeur.

Pourquoi participer à cette journée ?

Cette journée permet aux demandeurs d’emploi en situation de handicapde bénéficier des conseils professionnels de coachs présents sur les différents ateliers. Ensuite sur notre espace entreprise nous proposons aux candidats de se mettre en situation réelle d’entretien avec des recruteurs. Lors d’un entretien d’embauche classique les recruteurs ne s’expriment jamais sur les défauts du candidat, l’espace entreprise donne la possibilité aux recruteurs et aux participants de parler librement des bonnes et attitudes à avoir lors d’un entretien et des marges de progrès que le candidat doit encore travailler.

Pouvez-vous nous décrire une journée type Job Studio® ?

La journée Job Studio® est un véritable parcours pédagogique en plusieurs étapes:
  • L’espace Accueil : Accueil des participants avec des explications sur le fonctionnement de la journée.
  • L’espace Ateliers coaching : 2 ateliers collectifs de 45 mn, animés par des spécialistes du développement personnel (coach) et de l’orientation professionnelle. L’espace coaching est organisé en 4 thèmes :
  1. Gérez ses émotions en entretien,
  2. Valorisez votre image en entretien(se sensibiliser à l’importance de l’apparence physique, les codes vestimentaires, la gestuelle et le comportement)
  3. Apprenez à mieux vous présenter (comment se présenter et parler de son handicap face à un recruteur) ;
  4. Préparez-vous à l’entretien d’embauche (comment se constituer une base documentaire et méthodologique pour arriver prêt devant le recruteur).
 
La nouveauté de cette année est la diffusion de vidéos, comme supports pédagogiques, sur les bonnes attitudes et celles à éviter lors d’un entretien. Cela permet d’avoir un effet miroir et de faire réagir les participants.
  • L’espace Entreprises : Chaque participant à la possibilité de passer deux entretiens avec deux entreprises différentes, sous la forme d’entretiens-tests de 20 minutes et 10 minutes de débriefing, avec des responsables RH et des recruteurs. Le but de cette mise en situation est de mettre en pratique les techniques d’entretien apprises au cours des ateliers.
 



Ensuite, les participants ont accès à un espace Bilan Post-Entretiens-tests, non obligatoire,où les coachs se tiennent à leur disposition pour aborder des questions individuelles.

 
  • L’espace Multimédia : Les participants accompagnés par et des collaborateurs Cap Emploi, peuvent chercher des informations sur le Web et se renseigner sur les entreprises présentes sur la journée.
  • L’espace Aides et Services de l’Agefiph l’ile de France : Présentation des aides et services de l’Agefiph par des collaborateurs de l’Agefiph.
  • L’espace Image: Nous sommes en partenariat avec le Fonds de donation EREEL, qui met à disposition des esthéticiennes bénévoles pour des conseils en image et maquillage pour les femmes qui le souhaitent.


Enfin cette année, nous avons un atelier coaching à destination des recruteurs présents, afin de les sensibiliser sur les spécificités d’un entretien d’embauche avec une personne en situation de handicap. Cet atelier s’appuie également sur une vidéo qui pointe en particulier les comportements – bons ou mauvais – que les recruteurs peuvent avoir lorsqu’ils abordent la question du handicap avec le candidat.


Quel bilan en 2012 ?

18 entreprises partenaires se sont à nouveau mobilisées cette année pour la 3ème édition, et c’est au total 32 recruteurs qui ont participé à l’opération et réalisé les entretiens-tests avec une soixantaine de participants. 17 heures de coaching et plus de 150 entretiens-tests de recrutement se sont déroulés sur la journée.

Les retours qualitatifs ont été encore une fois très satisfaisants tant des entreprises que des personnes handicapées. Beaucoup d’entre elles ont gagné en assurance dans leurs capacités à convaincre l’entreprise lors d’une phase de recrutement. Les recruteurs ont, quant à eux, particulièrement apprécié la séance de coaching qui leur était dédiée et le temps d’échange qui s’en est suivi, donnant lieu à des partages d’expérience sur la question du recrutement des personnes handicapées.

Enfin, soulignons la présence, très appréciée, des esthéticiennes bénévoles du Fonds de donation EREEL qui ont su par leurs conseils professionnels et leur sens de l’écoute redonner ainsi de la confiance aux femmes qu’elles ont accueillies sur l’espace Image.
 




Propos recueillis par Olivier Angelini